Archives mensuelles :

décembre 2016

médecin du travail

Les actus du dernier trimestre 2016 !

Les actus du dernier trimestre 2016 ! 960 640 jeremy

Le médecin du travail et l’assistante sociale : un binôme gagnant

Les AST travaillent régulièrement en étroite collaboration avec le médecin du travail et les infirmières du travail dans le cadre de l’accompagnement des salariés.

Que ce soit avec le médecin de l’entreprise, celui du service de santé mandaté ou bien directement en tant qu’AST du service de santé au travail, la prise en charge médico-sociale des difficultés des salariés a fait ses preuves depuis de nombreuses années,

La loi du 20 juillet 2011 réformant les services de santé au travail préconise d’ailleurs la mise en place d’un service social au sein même du service de médecine du travail.

Les principales missions de l’assistante sociale du travail dans le cadre de la collaboration avec la médecine du travail sont :

Pour les salariés :
  • L’écoute, le conseil, l’expertise mais aussi l’accompagnement au changement quand cela est nécessaire
  • Le maintien du lien avec l’entreprise en cas de longue maladie y compris visite à domicile si besoin (désinsertion professionnelle)
  • L’information du salarié concernant ses droits et devoirs en matière de santé (couverture sociale, invalidité, RQTH, inaptitude, maladie professionnel, maternité, formation…)
  • L’accompagnement dans les démarches auprès des organismes telle que la CPAM, CARSAT, la mutuelle, la prévoyance, Banque de France, centre des impôts le pôle emploi, les organismes de reclassements ou de maintien dans l’emploi…,
  • L’orientation vers les partenaires internes et/ou externes pouvant permettre l’évolution de sa situation
Pour les médecins et l’entreprise :
  • Information, prise en charge et appuis techniques concernant les aspects sociaux ayant des répercussions sur la santé du salarié.
  • Anticipation et interpellation du médecin concernant la gestion d’inaptitude, restriction ou handicap du salarié
  • Collaboration dans la recherche de solutions adaptées favorisant le maintien dans l’emploi du salarié
  • Participation au processus de prévention des RPS et des addictions (rôle d’alerte, veille)
  • Participation à l’élaboration et à la mise en place d’actions collectives à caractère médico-social
  • Suivi qualitatif et quantitatif des demandes des salariés et des médecins 2 Pour l’équipe de CASTIE un partenariat éclairé doit prendre en compte :
    – Les partenaires => Essence même de notre travail.
    – Le travail mené => Passer de l’innovation vers une collaboration participative.
  • L’entreprise et les salariés => Concilier les intérêts de chacun dans l’intérêt de tous. Dans cet esprit, les AST du service social CASTIE, s’appuient dans une collaboration avec les médecins au travers d’une charte. De fait, cette charte est un véritable « tableau de bord » des interventions de L’AST partagé avec les médecins. Elle définit les rôles, les limites, les missions, les obligations, les prescriptions et les synthèses concernant le suivi des salariés. Cette charte est un garant des bonnes pratiques entre AST et médecin pour le meilleur de l’entreprise et des salariés. Retrouver un exemple de la collaboration médico-social dans le journal de l’AST de mars 2015